Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tai chi chuan, Qi Gong, Sophrologie, méditation, respiration... Des pratiques au service du corps et de l'esprit

Le tambour céleste

Le tambour céleste

Un exercice que l’on retrouve dans différents enchaînements de Qi Gong et dans les auto massages qui mérite que l’on s’y arrête afin de mieux le pratiquer :

Le « tambour céleste », exercice classique des Taoïstes, est l’arrière de notre crâne. On place les mains sur les oreilles : c’est la base de la main qui obture totalement l’oreille, les doigts sont en arrière de la tête. Il faut bien appuyer afin de bien boucher les oreilles. On peut aussi replier les pavillons et placer les mains dessus se rendant ainsi sourd aux bruits extérieurs.

Les majeurs se placent naturellement au niveau de l’occiput. On pose les index sur les majeurs et d’un petit mouvement sec, on fait glisser l’index pour qu’ils viennent frapper la tête (comme on fait une pichenette).

Le bruit produit résonne dans la tête. Cette vibration stimule les oreilles et clarifie l’esprit : on renforce le Qi du Rein (responsable de la croissance et du développement) et on calme le Shen (l'ensemble de nos fonctions psychiques et spirituelles). Certains y ont trouvé un meilleur sommeil, d’autres un soulagement pour leurs acouphènes, d’autres encore stimulent ainsi leur attention au moment des coups de pompe…

Après quelques battements de tambour (au moins une dizaine) on décolle les mains un peu rapidement des oreilles. On entrouvre la bouche pour éviter une surpression désagréable.

Cet exercice prévient la calcification des trois petits os à l'intérieur de l'oreille : marteau, enclume, étrier, à l'origine de l'otospongiose, surdité́ sénile. Quand l'otospongiose est à son début, pratiquer ces exercices deux fois par jour pour ralentir le processus. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article